Frédéric HELBERT, le blog

"Notre rôle n’est pas d’être pour ou contre, il est de porter la plume dans la plaie". Albert Londres


Guerre contre l’Iran: Pas de majorité ministérielle. Netanyahu appelle au secours le rabbin Ovadia Yossef!

Publié le 21/08/2012 à 20h16 | , ,  | Écrire un commentaire.

Face à l’hostilité de nombreux ministres, chefs militaires et du renseignement, personnalités diverses, d’une majorité de la population et de la diplomatie américaine, Benjamin Netanyahu s’en va chercher le secours d’un rabbin mais pas n’importe lequel, le rabbin « vedette » Ovadia Yosef, aussi adulé que controversé, aussi grand connaisseur de la loi juive qu’expert en déclarations plus que radicales, pour le soutenir dans son entreprise guerrière contre l’Iran!

Les comptes ne sont pas bons pour Benjamin Netanyahu

Israël est une démocratie, et le premier Ministre dirige un gouvernement de coalition. Mais il est une équation qui ne plait pas à celui qui semble décider, coûte que coûte, à s’en aller faire la guerre à l’Iran. Bien esseulé contre une majorité. Au sein même de son cabinet, selon les informations précises et précieuses glanées par le blog , l’équation n’est pas bonne.

Au sein du cabinet restreint NETANYAHU bien sur, son ministre de la Défense, Ehud BARAK, celui des Affaires Etrangères Avidgor LIEBERMAN , celui des Finances, Yuval STEINTITZ sont en faveur d’une attaque visant l’Iran. Mais  le ministre des Affaires stratégiques, Moshe YALON, celui du Rensignement et de l’énergie Atomique (!), le ministre de l’Intérieur, Elie YISHAÏ, et Benny Begin, minsitre sans portefeuille, (et fils de Menahem Begin l’homme qui décida de l’attaque contre le programme nucléaire irakien) sont contre.

Le calcul est simple: Quatre pour la guerre, Quatre contre. Pas de majorité.

Si l’on élargit au reste du cabinet les titulaires des portefeuille  de la Justice Yacov NEMAN, de l’énergie et de l’eau, Uzi lANDAU,  et le ministre de l’Education, Gideon SAAR, ajoutent leur voix à celles des va-ten-guerrre.

Mais, Ytzchak Aharonovich, ministre de la Sécurité Publique et puis celui du logement Ariel ATTIAS, ou encore Sivan SHALOM, qui gère le ministère à rallonge du Développement Régional et du Développement du Neguev et de la Galilée s’opposent à l’option militaire.

Résultat final en l’état: Parfaite égalité: Sept contre Sept!

Face à ce casse-tête, Benjamin Netanyahu, bien décidé à en découdre, a sorti de son chapeau une idée incroyable: S’en aller consulter un rabbin, dans un pays ou le poids de la religion est lourd… Mais pas le premier venu. Un ex grand-rabbin d’Israël, à l’âge canonique, réputé pour sa connaissance exceptionnelle de la « halaka » la loi judaïque, mais aussi pour ses positions plus que radicales et  ce que certains dénoncent comme ses dérapages extrémistes: le Rabin Ovadia Yosef, chef spirituel du parti ultra-ortodoxe le « Shass », et qui parle de « l’ennemi perse » en utilisant des références bibliques…

Rav Ovadia Yosef (capture d’écran)

Le premier Ministre a envoyé Yaacov Amidror, directeur du Conseil National de sécurité auprès du très controversé rabbin, qui samedi dernier disait en public: « Nous sommes tous en danger. nous n’avons que Dieu pour nous protéger ». Ovadia Yossef  est un expert en déclarations fustigeant selon ses propres termes les « nègres », les  femmes aussi… « Marcher entre deux femmes a t-il dit un jour c’est comme marcher entre deux ânes ». Le rabbin Yossef distille ses « avis » souvent choquants sur tout: le mariage, le port de la perruque,la réincarnation des victimes de la Shoah…  Et pourtant nombreux sont en Israel ceux qui le vénèrent, l’écoutent comme un prophète, et louent sa sagesse…

Rien n’est officiellement sorti de ce qu’il a pu dire à l’envoyé spécial du premier ministre israélien. Reste à savoir ce que va bien pouvoir faire du soutien d’un rabbin, quel qu’il soit, Benjamin Netanyahu, incapable de dégager une majorité politique, ou populaire,  qui lui permettraient de faire prévaloir sa volonté désormais plus qu’évidente de lancer les avions de Tsahal contre l’Iran. « Si tout semble permis à Ovadia Yosef, dit un observateur de cette incroyable épisode, tout ne l’est pas au premier ministre de l’Etat d’Israël qui ne sait plus, dans sa volonté de croisade contre l’Iran, à quel saint se vouer »… Sauf que… derrière les apparences et les railleries, il y a peut-être un calcul fait par Netanyahu. Le rabbin Yosef jusqu’à présent a toujours demandé aux ministres du Shass présents dans la coalition de se prononcer contre la possibilité d’attaquer l’Iran. Netanyahu essayerait-il de convaincre le rabbin tout puissant de changer son fusil d’épaule? La question reste posée.

D’autres rabbins israéliens ont fait savoir sans se prononcer sur le thème de la guerre contre l’Iran: Ils prient pour que « Bibi » Netanyahu retrouve le chemin de la raison, et consulte plutôt les chefs de ses services de renseignements et de son armée, quand il s’agit de savoir s’il faut déclencher une guerre qui ferait couler des flots de sang et aurait d’incalculables conséquences tant au niveau régional que mondial.

Frédéric Helbert.


Recherche sur le blog

Entrez un terme à rechercher :

Abonnez-vous

Entrez votre e-mail :

Délivré par FeedBurner

Suivre sur les réseaux

Suivre sur FaceBook
Suivre sur Twitter
Suivre par RSS

FHnewsTV

Voir l'article de cette vidéo »

À propos de l'auteur

Grand-reporter de guerre et  journaliste d'investigation, multi-médias,  membre de l'association de la presse judiciaire, passionné par les phénomènes terroristes depuis le début de ma carrière. Très souvent sur le terrain, je souhaite partager avec tous les faces parfois moins visible des enquêtes et reportages. J'aime explorer le dessous des cartes de dossiers sensibles. Ce site m'en offre la totale liberté. Vos témoignages, vos informations sont  bienvenus!

Rubriques

Les derniers Tweets

Commentaires

Les derniers commentaires :

  • Dechartres : Que la lumière soit faite – en toute impartialité – sur les véritables raisons du drame.
  • Frédéric HELBERT : N’oubliez pas que la France a elle aussi connu son « héroïne &raq uo; en la matière, Aurélie...
  • Anonymous : C’est le seul héros de l’histoire mais l’on ne parle que du terroriste. ….. Pourquoi n avons nous pas de...
  • MACHLINE Gérrd : Le résultat de campagnes nauséabondes menées par des politiques cyniques afin de détourner le regard des plus malheureux des...
  • raf13 : Bonjour, Je partage votre point de vu, on peut rajouter que les gens vivent leur vie à travers les écrans de tv, internet etc…...

Archives

Méta


©2012 Fréderic HELBERT - Administré sous WordPress - Liberté Web - Mentions légales -  RSS - Haut de page