Frédéric HELBERT, le blog

"Notre rôle n’est pas d’être pour ou contre, il est de porter la plume dans la plaie". Albert Londres


40 ans après la tragédie de Munich, haute tension autour des atlhètes israéliens à Londres.

Publié le 24/07/2012 à 22h42 | , ,  | Écrire un commentaire.

Si aucune menace réelle n’a été détectée, contrairement à ce que véhiculent d’insistantes rumeurs, la délégation olympique israélienne sera étroitement surveillée et bénéficiera d’une protection maximale, d’un traitement particulier lors des Jeux olympiques de Londres.

Plusieurs sources sécuritaires dont le Ministre de la Défense ont tenu à démentir formellement une information « sans fondement » relayée par le « Sunday Times« , évoquant la possibilité d’une attaque terroriste visant les athlètes israéliens présents lors des olympiades qui vont s’ouvrir jeudi. Le quotidien britannique a fait état d’une menace que ferait peser le hezbollah via ses agents vivant dans des ambassades européennes. Et précisé que l’Etat hébreu avat envoté plusieurs équipes du Mossad, pour traquer d’éventuels terroristes planifiant une opération. Mais Amos Gilad, directeur des affaires politiques et militaires au Ministère de la Défense d’Israël, a démenti en bloc les infos du « Sunday Times« , les qualifiant de « fantaisistes et digne d’un roman d’espionnage« … Les services secrets a t-il ajouté n‘opèrent pas de cette manière, en envoyant un peu partout des douzaines d’agents à la recherche de terroristes fantômes « .

Le Mossad est simplement en liaison constante avec ses homologues européens, et particulièrement britanniques, opérant dans le cadre d’une coopération permanente, et n’envoyant ses équipes que lorsque une menace précise est détectée, pour mener des actions de contre-terrorisme chirurgicales. Amos Gilad a lancé un appel au calme: « Que chacun fasse ce qu’il a a faire. Aucune menace tangible n’a été à l’heure qu’il est détectée, permettant de penser qu’une attaque pourrait viser directement les athlètes israéliens lors des JO « .

Reste que des mesures concrètes ont été prises préventivement pour éviter tout problème alors que les Jeux s’ouvrent dans un climat de tension inédit, 40 ans après la prise d’otages de la délégation israélienne à Munich par un commando palestinien. Une prise d’otages qui s’était terminée dans un bain de sang. L’assaut donné par les forces allemandes avait couté la vie à 11 athlètes israéliens.

Compte-tenu des tensions internationales, de l’affrontement diplomatique pour l’heure entre Jérusalem et Téhéran, de la guerre de Syrie, des bouleversements du paysage géo-politique au moyen-Orient, et du récent attentat ayant tué des touristes israéliens en Bulgarie, les sportifs de la délégation israélienne ont été d’office placés sous protection particulière. Ils seront cantonnés dans une partie spécialement sécurisée du village olympique. «  Une sorte de « bulle stérile permettant d’éloigner un quelconque risque d’attaque  » dit Efraim Zinger qui conduit la délégation olympique israélienne.  » La sécurité à Londres n’a rien à voir avec celle de 1972. Ici cela ressemble à un camp militaire. Munich à coté, c’était un camp de vacances d’été « .

La tension n’en demeure pas moins vive, et les autorités anglaises sont sur les dents, surtout après les manquements, et les couacs, apparus en ce domaine la semaine dernière. Le déficit de personnels, la légèreté de certains gardes privés, formés à la hâte, et manquant de rigueur dans leur contrôles à l’arrivée des aéroports londoniens a sonné une première alarme. « La question est réglée maintenant «  assure Jacques Rogge, Président du Comité International Olympique.Qui a du faire face également à la menace de boycott des pays arabes des Jeux, si, ainsi que l’avaient demandé plusieurs organisations israéliennes, le comité avait accepté d’observer une minute de silence vendredi, à l’heure exacte du début de la cérémonie d’ouverture.

Cette minute de silence, Jacques Rogge l’a observé hier, à la fin de sa visite officielle du village olympique, après avoir déclaré « Je veux rendre hommage aux onze athlètes israéliens qui partageaient l’idée de la trêve olympique, qui pensaient que le village olympique était un endroit qui rassemblait les gens. Ces onze athlètes étaient venus à Munich dans cet esprit ».

Cet esprit soufflera t-il sur les trentièmes olympiades? Rien n’est moins sûr. Tant le sport est apparu souvent depuis  Munich en maintes occasion comme étant l’otage d’enjeux politiques ou diplomatiques. Il risque de l’être plus que jamais à l’heure ou le monde arabo-musulman connait des bouleversements considérables, et où les tensions entre divers pays de cette partie du monde, entre ces pays et Israël, et entre les USA, la Chine, la Russie, la France ont pris une allure plus qu’inquiétante.

Dans ce contexte tourmenté, Jacques Rogge qui entend tenter de préserver tant bien que mal, ce qu’il reste de l’esprit olympique, a d’ailleurs prévenu que la charte de Jeux olympiques ne permettait pas le boycott ou le forfait de certains athlètes refusant d’en affronter d’autres pour des raisons politiques.

 » Si des athlètes arables sont tentés de se soustraire à des épreuves ou se trouvent des athlètes israéliens, ils seront sanctionnés  » a prévenu le président du CIO.

Dans une déclaration qui s’est voulue rassurante, le patron de la délégation iranienne, a affirmé que ses sportifs étaient prêts à se « confronter » aux israéliens comme aux américains.

Mais nul n’est dupe. La fameuse trêve olympique, alors que la guerre et la menace de nouveaux conflits sont dans tous les esprits, risque de n’être qu’une chimère. Et pour les services de sécurité, aussi bien dans les enceintes olympiques que dans Londres toute entière, il n’y aura pas la moindre trêve de la première minute jusqu’à la cérémonie de clôture de ces Jeux placés sous une tension inédite depuis la  » guerre froide ».

FH


Recherche sur le blog

Entrez un terme à rechercher :

Abonnez-vous

Entrez votre e-mail :

Délivré par FeedBurner

Suivre sur les réseaux

Suivre sur FaceBook
Suivre sur Twitter
Suivre par RSS

FHnewsTV

Voir l'article de cette vidéo »

À propos de l'auteur

Grand-reporter de guerre et  journaliste d'investigation, multi-médias,  membre de l'association de la presse judiciaire, passionné par les phénomènes terroristes depuis le début de ma carrière. Très souvent sur le terrain, je souhaite partager avec tous les faces parfois moins visible des enquêtes et reportages. J'aime explorer le dessous des cartes de dossiers sensibles. Ce site m'en offre la totale liberté. Vos témoignages, vos informations sont  bienvenus!

Rubriques

Les derniers Tweets

Commentaires

Les derniers commentaires :

  • loustic : Merci pour votre travail précis, dénué de sensationnalisme inutile, vous êtes une référence, continuez de nous informer merci
  • titof : pourquoi attendre , si nous avions détournés une tel somme nous serions déjà en prison depuis longtemps . Pauvre France si elle était...
  • CPB33 : Et rien sur macron ??? Etonnant non ?
  • Dechartres : Que la lumière soit faite – en toute impartialité – sur les véritables raisons du drame.
  • Frédéric HELBERT : N’oubliez pas que la France a elle aussi connu son « héroïne &raq uo; en la matière, Aurélie...

Archives

Méta


©2012 Fréderic HELBERT - Administré sous WordPress - Liberté Web - Mentions légales -  RSS - Haut de page