Frédéric HELBERT, le blog

"Notre rôle n’est pas d’être pour ou contre, il est de porter la plume dans la plaie". Albert Londres


CrashA320: lettre ouverte à Monsieur David Perrotin, le « Zorro » de rue89

Publié le 11/04/2015 à 22h03 | , , , , , ,  | Commentaires fermés.

Monsieur Perrotin,

Bien que n’ayant aucun compte à vous rendre, je vous fais savoir que je ne retire pas un mot de l’enquête que j’ai signée dans Paris-Match sur les derniers instants du vol de l’Airbus A320 la Germanwings. Nous n’avons pas changé de ligne et n’en changerons pas. Sur aucun des aspects des investigations menées.  Vos attaques répétées, vos insinuations douteuses, ne reposent que sur des spéculations dès lors que vous n’avez pas eu accès à a l’enregistrement  dont nous avons fait état dans le cadre de notre enquête et que plusieurs d’entre nous ont pu visionner à Match.

Je vous rappelle par ailleurs ce que vous omettez de signaler dans votre dernier papier: le Procureur de la République de Marseille, après avoir finalement estimé très clairement que l’accès à une tel enregistrement, provenant des lieux du crash ne pouvait être exclu, a signifié publiquement qu’il ne souhaitait plus polémiquer sur l’enquête de Paris-Match

Votre dossier à charges, se retrouvant pour le moins bancal, vous avez jugé bon « clouter » votre dernier « réquisitoire » dans rue89, en tentant de jeter l’opprobre sur ma carrière, bientôt 30 ans de métier, résumés en un propos relevant de la pure diffamation. Je me réserve à ce titre le droit d’y donner les suites judiciaires appropriées.

Je note surtout, avec consternation,  que pour se faire, vous vous étés appuyé sur une pseudo contre-enquête d’une officine de  propagande (relisez donc les commentaires de certains  de vos propres lecteurs), laquelle officine, opérant de concert avec quelques champions de la calomnie ignorant toutes limites, a orchestré  l’été dernier  une « chasse aux vilains journalistes » dont l’un de vos confrères, dans votre propre rédaction, a été également la cible directe.  Mais ce harcèlement ayant visé  votre confrère de rue 89 et son entourage proche ont connu un terrible dénouement et  ont abouti à une tragédie: le décès de son père, victime d’un infarctus. Je ne puis imaginer que vous l’ayez oublié. Dans pareilles conditions, votre rappel appuyé de cette sombre période, pour tenter de m’atteindre, m’apparait comme une « manip » sinistre, cynique et écoeurante.

Frédéric Helbert


Recherche sur le blog

Entrez un terme à rechercher :

Abonnez-vous

Entrez votre e-mail :

Délivré par FeedBurner

Suivre sur les réseaux

Suivre sur FaceBook
Suivre sur Twitter
Suivre par RSS

FHnewsTV

Voir l'article de cette vidéo »

À propos de l'auteur

Grand-reporter de guerre, (souvent), journaliste d'investigation, multi-médias, tous terrains, membre de l'association de la presse judiciaire, passionné par les phénomènes terroristes depuis le début de ma carrière à Europe11. Tropisme assumé pour le Moyen-Orient et la péninsule arabe-musulmaane. Jamais rassasié d'infos,  accro à tous types d'enquêtes et reportages, j'aime explorer le dessous des cartes de dossiers sensibles. En toute liberté. Vos témoignages, vos infos, vos commentaires sont  bienvenus!

Rubriques

Les derniers Tweets

Commentaires

Les derniers commentaires :

  • PLV : Statistiquement, ils ont raison. Il n’y a jamais eu d’attentat au même endroit et dans des circonstances analogues au...
  • loustic : Merci pour votre travail précis, dénué de sensationnalisme inutile, vous êtes une référence, continuez de nous informer merci
  • titof : pourquoi attendre , si nous avions détournés une tel somme nous serions déjà en prison depuis longtemps . Pauvre France si elle était...
  • CPB33 : Et rien sur macron ??? Etonnant non ?
  • Dechartres : Que la lumière soit faite – en toute impartialité – sur les véritables raisons du drame.

Archives

Méta


©2012 Fréderic HELBERT - Administré sous WordPress - Liberté Web - Mentions légales -  RSS - Haut de page