Frédéric HELBERT, le blog

"Notre rôle n’est pas d’être pour ou contre, il est de porter la plume dans la plaie". Albert Londres


Manchester: Enquête sous haute tension. Etat d’ alerte maximale.

Publié le 25/05/2017 à 11h26 | , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,  | 1 commentaire.

une

Le contre-terrorisme britannique a mené au pas de charge une vaste « chasse à l’homme » pour tenter de mettre la main sur le cerveau, l’artificier, et les autres opérationnels d’un réseau considéré comme très structuré et en capacité de frapper à nouveau. Les éléments recueillis lors des premières perquisitions ont permis de confirmer l’existence de ce réseau. Et d’un axe Grande-Bretagne-Libye-Syrie. L’enquête de voisinage a démontré que la maison où habitait le kamikaze dans la banlieue de Manchester était sellons les témoignages un lieu de passages ou de séjour de multiples personnes, certainement complices de Salman Abedi. Dans une des pièces de la maison aux briques rouges, un laboratoire artisanal de fabrication d’explosifs, parfaitement fonctionnel,  et de la documentation spécialisée ont été retrouvées lors de la perquisition initiale.

doc

Police scientifique et analyse du risque

L’analyse des débris de la bombe  - contenue dans un sac à dos, acheté trois jours avant l’attentat dans un centre commercial, situé à 500m du stade Arena, et payé avec la carte de crédit retrouvée sur les lieux du carnage au nom de Salman Abedi – a démontré le « knowhow », le savoir-faire de l’ expert-artificier, qui avec des moyens simples, a confectionné  un engin explosif sophistiqué, solide, surpuissant, et dévastateur.

déclencheur manuel relié électriquement à la bombe

déclencheur manuel relié électriquement à la bombe, retrouvé sur les lieux de l’attentat @Nytimes

La nature de l’explosif utilisé n’a pas été communiqué, mais selon une source proche de l’enquête il s’agirait de TATP. En l’état la menace est à son stade maximal (niveau « critical »). Tous les ingrédients permettant de fabriquer rapidement d’autres bombes ont été retrouvés lors des perquisitions.  Ce qui laisse à penser aux enquêteurs que d’autres bombes ont pu être fabriquées, et données à d’autres « opérationnels ». Aux yeux des autorités britanniques pèse donc un vrai risque, un risque qualifié d’ imminent d’une ou plusieurs autres actions terroriste d’envergure. 

Des arrestations et des question sur la non exploitation de renseignements alarmants.

 

Salman Abedi. Son plus jeune frère et son père, arrêtés en Libye.

Salman Abedi. Son plus jeune frère et son père, arrêtés en Libye.

11 personnes à ce jour (dont le frère ainé du kamikaze) ont été interpelées en Grande-Bretagne. Les enquêteurs sont persuadés que le réseau disposait d’autres planques en centre-ville. En Libye, d’où revenait Salman Abedi, son père, qui nie toute implication, et son frère cadet ont été arrêtés. Ce dernier aurait été au courant du projet, y aurait participé, et aurait planifié de son coté une action pour le compte de l’état islamique à Tripoli. Salman Abedi serait passé de Lybie en Syrie, avant de revenir à Tripoli puis de regagner L’Angleterre quelques jours seulement avant l’attentat. Des mouvements repérés par les services de renseignements militaires US, qui ont alerté la CIA et le MI6. Le terroriste était donc semble t-il- dans les radars, d’autant qu’il avait fait l’objet de signalements dans son quartier, mais pourtant il  a pu aller jusqu’au bout sans être inquiété. L’info a –t-elle été transmise à temps ? Pourquoi n’a –t-elle pas été traitée en urgence ? La question est posée, mais reste sans réponse pour l’heure.

« Opération Temperer »: la mobilisation des militaires.

militaires

Face au niveau de la menace, Theresa May et le comité Cobra ont décidé de déclencher pour l première fois l’opération «  Temperer ». Une opération dont les plans, élaborés en 2015, après les attentats de Paris, permettent la mobilisation des militaires sur le sol anglais. En particulier des fameux SAS. 1 millier d’hommes sont venus renforcer les effectifs de Police à Londres, notamment pour sécuriser tous les points jugés les plus sensibles. Ce déploiement rappelle aux britanniques les heures sombres de la guerre d’Irlande.

L’enquête qui mobilise des centaines d’hommes se poursuit aujourd’hui, telle une course contre la montre. Elle va vite, et tout en restant prudent, sans livrer de détails, Scotland Yard considère que le réseau jihadiste est presque entièrement démantelé. Mais la vigilance reste de mise.

Manchester reste le théâtre d’un élan massif et exemplaire de solidarité, de fraternité et d’entraide aux victimes et à leurs familles. C’est toute une ville, tout un pays qui s’est aussi mobilisé à sa manière. Dons de sang, collectes, soutien, hommages publics et privés.. Même la Reine Elisabeth est sortie de son palais pour aller à la rencontre de blessés. Une réaction unanime face à la douleur, et au chagrin qui ronge celles et ceux qui ont été touchés directement par l’attentat.

La plus jeune des victimes de l'attentat âgée de 8 ans. Devenue le symbole du basculement soudain dans l'horreur...

La plus jeune des victimes de l’attentat âgée de 8 ans. Un sourire désormais figé à jamais.

Saffie Rose était l’une de ces victimes. La plus jeune. La fillette de 8 ans était avec sa mère et sa soeur lorsque l’explosion s’est produite. Des heures durant, ses proches l’ont désespérément cherchée, notamment en diffusant sa photo sur les réseaux sociaux. Jusqu’à ce que l’on apprenne qu’elle n’avait pas survécu à ses blessures. Alors ce visage souriant est réapparu à la une de la presse britannique. Symbolisant l’épouvantable carnage et le soudain basculement dans l’horreur et les ténèbres.

Frédéric Helbert


Recherche sur le blog

Entrez un terme à rechercher :

Abonnez-vous

Entrez votre e-mail :

Délivré par FeedBurner

Suivre sur les réseaux

Suivre sur FaceBook
Suivre sur Twitter
Suivre par RSS

FHnewsTV

Voir l'article de cette vidéo »

À propos de l'auteur

Grand-reporter de guerre, (souvent), journaliste d'investigation, multi-médias, tous terrains, membre de l'association de la presse judiciaire, passionné par les phénomènes terroristes depuis le début de ma carrière à Europe11. Tropisme assumé pour le Moyen-Orient et la péninsule arabe-musulmaane. Jamais rassasié d'infos,  accro à tous types d'enquêtes et reportages, j'aime explorer le dessous des cartes de dossiers sensibles. En toute liberté. Vos témoignages, vos infos, vos commentaires sont  bienvenus!

Rubriques

Les derniers Tweets

Commentaires

Les derniers commentaires :

  • PLV : Statistiquement, ils ont raison. Il n’y a jamais eu d’attentat au même endroit et dans des circonstances analogues au...
  • loustic : Merci pour votre travail précis, dénué de sensationnalisme inutile, vous êtes une référence, continuez de nous informer merci
  • titof : pourquoi attendre , si nous avions détournés une tel somme nous serions déjà en prison depuis longtemps . Pauvre France si elle était...
  • CPB33 : Et rien sur macron ??? Etonnant non ?
  • Dechartres : Que la lumière soit faite – en toute impartialité – sur les véritables raisons du drame.

Archives

Méta


©2012 Fréderic HELBERT - Administré sous WordPress - Liberté Web - Mentions légales -  RSS - Haut de page