Frédéric HELBERT, le blog

"Notre rôle n’est pas d’être pour ou contre, il est de porter la plume dans la plaie". Albert Londres


Trois montres de luxe… François Fillon et ses généreux donateurs horlogers.

Publié le 25/03/2017 à 22h46 | , , , , , , , , , , , ,  | Écrire un commentaire.

ENQUETE, REVELATIONS

fillon et ses montres

 

Francois Fillon est un passionné belles mécaniques horlogères. Ses bons amis le savent. Les marques de montres aussi. Au moins deux d’entre elles lui ont offert depuis 2009 deux tocantes rutilantes.. Une troisième montre de prestige lui a également été offerte, officiellement, par un grand navigateur, lui-même sponsorisé par une autre grande marque. Valeur d’achat totale: pour Monsieur tout le monde: 37 000 euros. Deux des montres, « swiss made », ultra « high-tech », dépassant un montant de 10 000 euros pièce, figurent par obligation sur sa déclaration de patrimoine. La troisième non, C’est un « modeste » chrono, série limitée quand même, de la marque Zenith valant 6000 euros. S’il n’est à priori rien qui n’intéresse la Justice cette fois, il y a là de quoi se poser encore des questions sur les habitudes, le train de vie fastueux, l’acceptation systématique de cadeaux, d’où qu’ils viennent, d’un homme qui, mis en examen, continue à briguer, contre vents et marées, la magistrature suprême.

Dans les salons feutrés d’un grand-hotel parisien, c »est un sarkozyste de la première heure qui confie avec gourmandise: « l‘heure est venue pour Fillon de répondre tant à la Justice qu’aux français, quant à ses gouts de luxe, et ses combines diverses et variées pour satisfaire ses caprices et garantir son train de vie dispendieux. Il était temps que le rideau se lève. Au sein du parti, et bien au delà maintenant l’image de père la morale, père la rigueur, et d’honnête homme, austère et janséniste, s’opposant à celle d’ un Sarko « bling-bling » se déchire. Enfin les français découvrent qui est vraiment Francois Fillon! » 

Notre interlocuteur qui fut un temps l’un de ces collaborateur à Matignon, mais n’en garde pas un très bon souvenir, affirme n’avoir jamais compris comment le candidat à la présidentielle a pu aussi longtemps temps « passer entre les goutes ».  » L’homme est très bien informé et intarissable quand il aborde au rayon « style et accessoires » les montres du candidat Fillon. Qui ne se souvient rappelle-t-il  de l’épisode de la Rolex de Nicolas Sarkozy? Cela vous en a fait « pondre » des pages et des pages à vous les journalistes. Eh bien là Là ou Sarkozy faisait dans le tape à l’oeil, Fillon la jouait discrète. Mais quand il a affiché ses ambitions nationales, se présentant comme le candidat anti-système, celui qui allait « renverser la table, il a commencé à s’amuser à montrer de près aux uns et aux autres, l’air entendu un sacré « garde-temps qu’il portait ». Un bijou de technologie, fabriquée par une marque confidentielle et « ultra-select » dont le nom ne s’invente pas: REBELLION (Timepieces).Une firme suisse associée alors à « Rebellion Racing », écurie de course automobile d’endurance (autre passion folle et onéreuse de François Fillon, sur laquelle nous reviendrons plus tard). C’est d’ailleurs en 2013, (alors qu’il sait s’apprête à entamer sa croisade pour les primaires de la droite et du centre), que son poignet s’orne soudainement d’une imposante REBELLION modèle « Prédator », trois aiguilles.

Capture d’écran 2017-03-25 à 15.32.44

Pour acquérir ce type de modèle qui n’est pas distribué en France, il faut débourser normalement 16 000 euros à l’époque (hors-taxes de douane). Mais Francois Filon, passé maitre en l’art de se faire offrir des cadeaux,  ne déboursera rien. La marque offre à l’homme politique, coureur automobile amateur à ses heures, cette pièce de choix. Francois Fillon bénéficie des largesses de « REBELLION Time Pieces », après un passage prolongé dans les paddocks de l’écurie de course, alors engagée aux 24h du Mans en 1993. L’occasion fait le larron. Et voila l’ancien premier ministre devenu « ambassadeur » et heureux possesseur de l’imposant chrono « Rebellion prédator » modèle trois aiguilles en acier et céramique. « Le courant est vite passé,, les passions se rejoignaient, dit un cadre de la maison horlogère grand luxe. On a estimé que François Fillon ferait un bon ambassadeur. Voila, c’est tout ça s’est fait tout naturellement. Sans aucune contre-partie ». 

Ravi d’un tel cadeau, l’homme politique en a fait  son « garde-temps » fétiche. Ces derniers temps, certains de ses proches ont eu droit à voir de près la montre du « rebelle » anti-système,  infatigable combattant… de sa propre cause. Il faut dire qu’au delà du nom du modèle, le slogan publicitaires de la marque fait un clin d’oeil appuyé à des thèmes de son actualité.

rebellion

 Mais la collection de Fillon compte également une autre pièce de choix, de poids,  dont le design est là encore empruntée au codes de la course automobile, et qui vaut son pesant de billets (15 000 euros).  Elle est issue d’une première série ultra-limitée de 22 pièces, fabriquées pour des VIP, des ambassadeurs prestigieux.

Encore une fois c’est une montre  « swiss made » de la marque I&MT, Instruments et mesure du temps, apparue en 2005. Elle se voulait alors ultra-élitiste. Pièces d’exception les montres IMT étaient techniquement conçues par Christophe Golay, un artisan horloger genevois . Mais le concepteur de la marque est un financier et homme d’affaires italo-suisse. Il s’appelle  Pablo Victor Dana. Son idée alors?  Viser un marché de niche, en offrant à la base des pièces s’adressant à un marché de passionnés prêts à dépenser sans compter pour un objet de luxe, manufacturé. Chaque acheteur ayant droit de personnaliser le cadran et le fond de sa montre, de la faire graver, et devant pouvoir  bénéficier d’un SAV unique en son genre, puisqu’il était prévu que tous les 2, 3 ans, un horloger de la marque se déplace à la demande, pour réviser la montre, n’importe où dans le monde... De quoi flatter l’égo des clients.

scuderia1

On sait que Pablo Victor Dana a demandé au fabricant de la pièce, qui se déclinait sur boitier or ou argent, de faire une première série limitée de 22 exemplaires, (le 22 étant son chiffre fétiche ) pour fournir plusieurs montres destinées  à certains amis proches, des people, des champions, des stars, et donc des ambassadeurs de prestige comme Michael Shumacher,  Diego Maradona où … François Fillon! Pablo Victor Dana va donc se faire un plaisir à offrir une création personnalisée  au premier ministre français, qui va se faire un plaisir de la recevoir sans broncher.  La remise du cadeau se fait rien moins qu’à l’hôtel Matignon, où l’homme d’affaires, en voyage familial à Paris, est invité et remet en mains propres la pièce unique à son destinataire, en 2009! Aujourd’hui le concepteur de la marque dit  n’y avoir vu aucun mal, et assure ne pas avoir reçu le moindre service en échange. Pas de malignité dans l’histoire… Interrogé par  France-Info, il a expliqué « Nous partagions la même passion pour la course automobile de voitures anciennes et les mêmes valeurs familiales, et j’ai agi de manière totalement désintéressée. Pablo Dana a précisé ne pas s’intéresser à la politique. Mais pour lui François Fillon -sic- représentait et représente  toujours le symbole de ce qu’un homme politique doit être ». Le geste oh combien généreux correspondait en tous les cas au caractère atypique et parfois flambeur d’un personnage adorant être entouré de vedettes et stars de toutes sortes.

Victor Pablo Dana, l'ami des grands, ici avec...Silvio Berlusconi

Victor Pablo Dana, l’ami des grands, ici avec…Silvio Berlusconi

Considérant pour sa part qu’il s’agissait d’un cadeau purement privé, bien que reçu dans l’exercice de ses fonctions, à Matignon, François Fillon n’a pas estimé que l’objet de valeur devait être soumis au règlement qu’il avait lui-même édicté. Au travers d’une circulaire spécifique datant de 2007, rappelant aux ministres que les cadeaux de valeur reçus dans l’exercice de leurs fonctions devaient en fin de compte revenir à l’état.

(extrait de la circulaire ci-dessous)

Circulaire1

circulaire

Cette montre va de fait devenir un « collector ». Car Pablo Victor Dana, sans doute été victime de sa trop grande générosité, et d’un manque cruel de fonds mettra la clé sous la porte en 2009. La marque, victime d’une mauvaise gestion périclite puis disparait du paysage horloger.  Pablo Victor Dana  s’est alors exilé au soleil de Dubaï pour se relancer avec succès. L’an dernier, l’homme d’affaires avait fait la une des gazettes: on a lui avait prêté un temps  la possibilité d’amener de gros investisseurs prêt à racheter l’Olympique de Marseille.

fillon IMT

Les deux montres de valeur offertes à François Fillon figurent dans sa déclaration de patrimoine. Laquelle oblige à déclarer tous biens mobiliers divers dont le prix est supérieur à 10 000 euros.  Le candidat LR à la présidentielle ne s’étale pas sur les détails. Fournissant juste une « évaluation personnelle »…

montres fillon déclaration

 Une évaluation globale donc de 27 000 euros, là où les montres (prix d’achat) valent à elles deux: 31 000 euros. Un marchand spécialisé en montres de luxe s’étonne de ce léger ‘rabotage ». Car les pièces très rares, ne décottent pas dit-il. Et même sur le marché de l’occasion où des enchères, le fait qu’elles aient appartenu à un « personnage connu » leur donne généralement une plue-value ».  Au delà de cette interrogation, cette nouvelle histoire de cadeaux agace les soutiens de François Fillon.

 » En fait témoigne un membre de l’équipe de campagne,  le plus pénible pour Fillon c’est que maintenant tout le monde va scruter ses poignets à chaque apparition, sans compter les commentaires qui pourraient suivre. Ca va le changer du temps où tout le monde vantait son style impeccable, son élégance, et où personne ne s’interrogeait sur l »origine de ce que François Fillon portait ».  Mais c’était une autre époque… qui parait bien loin déjà au vu des dernières révélations. C’était l’époque où au rayon des « affaires » dit un député LR, tout le monde se focalisait sur Sarkozy. Fillon lui, apparaissait à l’inverse comme un homme au dessus de tout soupçon,  un « gentleman-farmer » pointé alors dans les magazines de mode comme « l’homme politique le plus élégant »,  celui dont on décortiquait et vantait le look et le style impeccable.. Il adorait çà, Mais çà c’était avant! » 

Les temps ont changé. Le candidat à la présidence de la République fait aujourd’hui « la une » avec ses ennuis judiciaires et ses contre-attaques virulentes. Aujourd’hui le pays vit au rythme des révélations successives qui font apparaitre en plein jour que François Fillon ne renâclait jamais quand il s’agissait d’accepter toute sorte de cadeaux de luxe offerts sis spontanément par ses généreux amis.  Et qu’il y en a eu beaucoup… des amis et des cadeaux… »Si il n’y a rien d’illégal dans la saga des montres de François Fillon, le problème est ailleurs. dit un expert en communication de crise. Le problème, c’est que dans le contexte actuel, les montres, après le reste, cela fait beaucoup, et pour certains même beaucoup trop. Et pour d’autres même, ça le disqualifie! Car cela devient très difficile de contester que -même s’il n’y pas eu, en l’espèce, un quelconque échange de bons procédés – L’ancien premier Ministre n’ait pas profité de sa situation et de son carnet d’adresses, pour assouvir à moindre cout, voire à cout nul, des passions fort onéreuses ».

« Aujourd’hui, se lamente un de ses soutiens, qui se voyait  ministre il y a quelques mois encore;  il  ne peut plus échapper à l’image qui lui colle à la peau, celle d’un homme aimant l’argent et le luxe, une image bien loin de celle d’un austère janséniste où d’un homme à la probité sans tâche ». 

Et puis, si l’on veut être rigoureux, il faut ajouter la troisième montre! Celle qui ne figure pas dans la déclaration de patrimoine (coutant moins de 10 000 euros), mais dont François Fillon a révélé de lui même qu’on lui avait offerte aussi, devançant par la même la perspective de se faire « épingler » à nouveau.

Une montre entourée d’un parfum de mystère, puisque le candidat LR  a simplement  évoqué  le donateur « Alain Thébault, l’inventeur de l’hydroptère ». Traduction pour les profanes: Il s’agit en l’occurrence d’un chrono de la célèbre marque suisse Zénith, Une « El Primero Stratos flyback » d’une valeur de 6000 euros. Une montre célébrant l’exploit du navigateur  ayant franchi en 2009 sur un catamaran spécial le mythique mur des 50 miles marins (près de 100km/h) sur une distance de 500m. Zenith, sponsor du navigateur a immortalisé l’événement en déclinant une série limitée de 500 pièces. Alain Thébault aurait reçu 3 pièces sur le lot.  Le  navigateur, qui dit avoir peu de gout pour les montres,  a confirmé avoir lui-même offert la Zenith à , sans pour autant se souvenir de la date du cadeau, pour le remercier d’avoir été un de ses rares soutiens, alors qu’il avait des difficultés à monter son projet. Ce serait donc encore une fois, une histoire de passion de vitesse partagée… Alain Thébault assure qu’il n’a jamais été question d’argent entre les 2 hommes.

François Fillon, Zenith au poignet, conjuguant la passion des belles mécaniques routières et horlogères

François Fillon, Zenith au poignet, conjuguant la passion des belles mécaniques routières et horlogères

Voila qui alourdit néanmoins quelque peu la note des dons horlogers. Et cela ramène selon une source politique de l’opposition,  à la question de savoir s’il est convenable, acceptable qu’un homme politique du rang de François Fillon, d’accepter autant de cadeaux, si onéreux, (montres, costumes, vacances, etc…) et ce notamment alors qu’il a occupé les plus hautes fonctions au sein de l’appareil d’état. Et qu’il aspire encore à se retrouver sous les lambris dorés de l’Elysée.

Un responsable centriste, estimant que Fillon mène sa famille politique dans le mur. a la dent plus dure. Il raille en reprenant la formule désormais passée à la postérité et mise à toutes les sauces: « Imagine t-on le général de Gaulle acceptant en cadeaux 3 montres d’une valeur globale de 36 000 euros (246 420 francs)? » Chacun connait la réponse! Les français, à qui Mr Fillon veut demander bien des sacrifices jugeront ».

Frederic Helbert

A suivre…


Recherche sur le blog

Entrez un terme à rechercher :

Abonnez-vous

Entrez votre e-mail :

Délivré par FeedBurner

Suivre sur les réseaux

Suivre sur FaceBook
Suivre sur Twitter
Suivre par RSS

FHnewsTV

Voir l'article de cette vidéo »

À propos de l'auteur

Grand-reporter de guerre et  journaliste d'investigation, multi-médias,  membre de l'association de la presse judiciaire, passionné par les phénomènes terroristes depuis le début de ma carrière. Très souvent sur le terrain, je souhaite partager avec tous les faces parfois moins visible des enquêtes et reportages. J'aime explorer le dessous des cartes de dossiers sensibles. Ce site m'en offre la totale liberté. Vos témoignages, vos informations sont  bienvenus!

Rubriques

Les derniers Tweets

Commentaires

Les derniers commentaires :

  • loustic : Merci pour votre travail précis, dénué de sensationnalisme inutile, vous êtes une référence, continuez de nous informer merci
  • titof : pourquoi attendre , si nous avions détournés une tel somme nous serions déjà en prison depuis longtemps . Pauvre France si elle était...
  • CPB33 : Et rien sur macron ??? Etonnant non ?
  • Dechartres : Que la lumière soit faite – en toute impartialité – sur les véritables raisons du drame.
  • Frédéric HELBERT : N’oubliez pas que la France a elle aussi connu son « héroïne &raq uo; en la matière, Aurélie...

Archives

Méta


©2012 Fréderic HELBERT - Administré sous WordPress - Liberté Web - Mentions légales -  RSS - Haut de page