Frédéric HELBERT, le blog

"Notre rôle n’est pas d’être pour ou contre, il est de porter la plume dans la plaie". Albert Londres


Syrie, Liban: Les gosses de la guerre. L’album de l’enfance massacrée. Diaporama

Publié le 21/12/2012 à 06h11 | , , , , ,  | 1 commentaire.

Premières victimes de la guerre: les enfants, les plus fragiles, les plus vulnérables, les plus touchés, ceux qui souffrent parfois sans comprendre, ou comprennent trop vite…

Peut-importe leur religion, leur provenance, l’engagement ou non de leurs parents dans le conflit, les enfants de la guerre en sont les premières victimes. Ils grandissent trop vite, submergés par l’horreur. Et souffrent le plus souvent sans savoir pourquoi. Ceux qui comprennent disent parfois qu’ils ne veulent pas devenir grands, parce que les grands ne savent que faire la guerre.  Atteints dans leur chair, leurs coeurs, touchés par les armes,les bombes, les mines, la malnutrition, victimes de blessures invisibles qui lézardent leurs coeurs et leurs esprits, ayant pour certains perdus un père, une mère, toute une famille, ils sont les victimes majeures de la guerre,  de toutes les guerres. Et les enfants de toutes les guerres sont les mêmes, subissant le même calvaire….

Tous ceux rencontrés à la frontière syrienne, au Liban,dans des abris de misère ou ils sont réfugiés, n’ont pas échappé à l’enfer, qui reste gravé dans leurs mémoires à jamais. Certains ne parlent plus, ne savent plus sourire, ni rire. D’autres sont malades, estropiés à vie, emmurés dans le silence. Leurs grands regards noirs cernés parlent pour eux.  Souvent on les voit un jour, le lendemain ils ont disparu. Ils ont marché parfois des heures, sous les bombes, à travers les mines  venus juste se faire soigner avec leurs parents, essentiellement les mères,  avant de repartir vers la Syrie!  Parce que c’est leur pays. Parce que leurs familles sont là-bas. Parce qu’ils ne veulent pas survivre, au Liban,  dans un monde si peu accueillant pour les réfugiés.

L’album de l’enfance massacrée.

fillette bouleversée d’avoir reçu un sac de bonbons

photo www.frédérichelbert.com

en danger de mort, dans un dispensaire, ou l’électricité a sauté, ou le générateur ne marche plus….

www.frederichelbert.com

sauvée de justesse, avec « des bouts de ficelles »….

www.frederichelbert.com

no comment.

 » ce gamin avait l’épaule démise. je l’ai remise en place dit un médecin. On est devenus copains, mais regardez ces yeux. Il a le sommeil transpercé par les cauchemars »

photo frederichelbert.com

Un nourrisson suspendu entre la vie et la mort

www.frederichelbert.com

La douleur à l’état brut. la souffrance et la terreur pour ce bébé qui hurle, et rien, rien pour le soigner…

photo frederichelbert.com

Petite réfugiée accrochée à sa mère de « substitution », encore terrorisée par le bombardement qui a décimé sa famille….

www.frederichelbert.com

A Tripoli, livré à lui-même, dans un monde de haines….

Survivre…

photo frederichelbert.com

Malade… si seul…

www.frederihelbert.com

treve des combats. un bol d’air pour un grand-frère devenu par la force des choses, un « père » pour sa petite soeur….

photo www.frederichelbert.com

Le regard….

www.frederichelbert.com

no comment

photo frederichelbert.com

rescapé d’un attentat, sorti des ruines, blessé, marqué par la souffrance, la peur,  et l’incompréhension

photo frederichelbert.com

vivre dans l’ombre, comme des ombres….

photo frederichelbert.com

Tuer le temps….

Entre la mort et la vie….

Tout l’amour d’un père qui prie pour que sa fille survive….

L’amour d’une mère…. une main qui voudrait apaiser la douleur….

photo frederichelbert.com

Jouer sur un tas d’immondices….

photo frederichelbert.com

Il ne marchera, ne parlera jamais. a Homs, panne d’électricité dans l’hôpital ou sa mère accouchait. Aucun suivi médical aujourd’hui…

photo frederichelbert.com

vivre sous une bâche trouée, et s’en amuser malgré tout….

photo frederichelbert.com

ces deux là veulent sourire, malgré tout…

photo frederichelbert.com

Elle attend son tour depuis des heures, rongée par la fièvre. Jamais un sourire, et un regard qui interpelle un monde indifférent.

photo frederichelbert.com

la vie d’un nourrisson qui ne tient qu’à un fil et un dispositif d’urgence fait avec les moyens du bord….

photo frederichelbert.com

Celui-là devrait être dans une chambre totalement stérile….

photo frederichelbert.com

Alors que l’hiver avance à grand pas, la maladie attrape par centaines dans ses filets les plus vulnérables, les bébés…

photo frederichelbert.com

le même regard interrogateur que les plus grands….

photo www.frederichelbert.com

le cathéter de la survie…. Une denrée rare dans un dispensaire ou tout manque….

photo frederichelbert.com

Toujours enfermée dans « son » monde, loin de la vie….
photo frederichelbert.com

pas un jouet, pour tromper l’ennui des journées mornes qui toutes se ressemblent…

photo frederichelbert.com

Celui-ci est adolescent, alors il sert aussi d’infirmier de secours pour l’opération ou on lui retire des broches… sous anesthésie locale!

photo frederichelbert.com

Un plâtre posé à la « va vite »…

photo www.frederichelbert.com

Douleurs muettes….

photo frederichelbert.com

le terrible regard, perdu dans un océan de souvenirs, de malheurs

Ces images ont été prises à 4 heures de Paris, 70km de Beyrouth.Mais les victimes civiles de la guerre déplacées, réfugiées, enfants, femmes, vieillard le plus souvent sont presque totalement livrées à elle même… Ou soutenues pour l’essentiel par des bénévoles héroïques qui oeuvrent dans un dénuement invraisemblable et n’en peuvent plus de lancer des cris d’alarmes et de révolte, des appels aux représentants de la communauté internationale. Ou d’un gouvernement, libanais tous sourds et aveugles.

Récit, Photos, légendes: Frédéric Helbert


Recherche sur le blog

Entrez un terme à rechercher :

Abonnez-vous

Entrez votre e-mail :

Délivré par FeedBurner

Suivre sur les réseaux

Suivre sur FaceBook
Suivre sur Twitter
Suivre par RSS

FHnewsTV

Voir l'article de cette vidéo »

À propos de l'auteur

Grand-reporter de guerre, (souvent), journaliste d'investigation, multi-médias, tous terrains, membre de l'association de la presse judiciaire, passionné par les phénomènes terroristes depuis le début de ma carrière à Europe11. Tropisme assumé pour le Moyen-Orient et la péninsule arabe-musulmaane. Jamais rassasié d'infos,  accro à tous types d'enquêtes et reportages, j'aime explorer le dessous des cartes de dossiers sensibles. En toute liberté. Vos témoignages, vos infos, vos commentaires sont  bienvenus!

Rubriques

Les derniers Tweets

Commentaires

Les derniers commentaires :

  • PLV : Statistiquement, ils ont raison. Il n’y a jamais eu d’attentat au même endroit et dans des circonstances analogues au...
  • loustic : Merci pour votre travail précis, dénué de sensationnalisme inutile, vous êtes une référence, continuez de nous informer merci
  • titof : pourquoi attendre , si nous avions détournés une tel somme nous serions déjà en prison depuis longtemps . Pauvre France si elle était...
  • CPB33 : Et rien sur macron ??? Etonnant non ?
  • Dechartres : Que la lumière soit faite – en toute impartialité – sur les véritables raisons du drame.

Archives

Méta


©2012 Fréderic HELBERT - Administré sous WordPress - Liberté Web - Mentions légales -  RSS - Haut de page