Frédéric HELBERT, le blog

"Notre rôle n’est pas d’être pour ou contre, il est de porter la plume dans la plaie". Albert Londres


Israël: Netanyahu veut la guerre contre l’Iran. Vif débat en Israël. Inquiétude à Londres.

Publié le 24/07/2012 à 14h19 | , ,  | Écrire un commentaire.

Si Le débat fait rage en Israël, depuis plusieurs mois, notamment dans la presse israélienne à longueur de colonnes, il n’est plus un proche, un familier, un opposant du pouvoir en place qui ne doute de la volonté du 1er ministre israélien, benjamin Netanyayu de lancer une opération militaire, coute que coute, afin de réduire à néant le potentiel nucléaire iranien.

« Channel 10″ a publié au printemps dernier une enquête édifiante quant à la planification en marche de cette opération. Le journaliste Alon Ben David, a réussi a reccoeuillir les confidences de plusieurs pilotes qui seraient chargés de mener à bien les frappes multiples. Selon son enquête, des dizaines, voire des centaines d’avions de combats, chasseurs, chasseurs-bombardiers, hélicoptères de sauvetage (emmenant des unités « search and rescue ») sont déjà mobilisés. Au cours de ses interviews, le journaliste a appris que les pilotes de différentes escadrilles étaient spécialement entrainés pour cette mission, et que ces pilotes lui avaient confié avec lucidité mais sans états d’âme qu’il serait naïf de penser qu’il n’y aurait pas de pertes, et que tous pourraient regagneraient sains et saufs leurs bases… Certains hommes de l’IAF (Israel aviation Force) ont évoqué le danger que représentait l’arsenal de missiles sol-air comme le SA17, ou SA22. Lorsque l’opération débutera, les familles des pilotes seront mises en sécurité.

Ces mêmes pilotes ont spécifié, que l’avion de chasse qui jouerait un rôle majeur en cas d’attaque, serait le F15, ancienne version, pouvant emporter différentes armes, et ayant un long rayon d’action. L’avion sans pilote ou drone  « Elttan » serait mis aussi à contribution. L’état-major prévoit une riposte avec des attaques de missiles pouvant venir du Liban, et visant le nord D’Israël comme cela fut le cas en 2006, lors de la guerre contre le Liban. Des missiles GRAAD, de fabrication iranienne, s’étaient abbatus sur Ashdod, Ashkelon, et même Haïfa. Tout le Nord d’Israël avait été alors déserté par des milliers civils.

L’Iran possède mainteant des missiles ballistiques à longue portée, dont le SHAHAB3, testé au début de ce mois avec succès dans le désert iranien. Ce missile a une portée de 2000km, et peut donc atteindre en théorie n’importe quel zone en Israël,  mais il n’est rien là qui semble pouvoir faire dévier de la route qu’il a choisi, Benjamin Netanyahu. Ni le fait que nombre d’experts militaires doutent de l’efficacité d’une telle opération, ni les tentatives de l’administration américaine de l’en dissuader, ni le contexte régional…

Les réactions récentes après l’attentat ayant visé des touristes israéliens en Bulgarie, et l’acharnement, sans preuve véritable, à pointer l’Iran, comme commanditaire de ces attaques a fait grimper encore davantage la tension.Benjamin Netanyahu en a profité pour répéter sa formule favorite: « L’état le plus dangereux du monde ne doit pas acquérir l’arme la plus dangereuse du monde ». L’Iran qui continue à affirmer qu’il ne cherche qu’a développer un programme nucléaire civil a aussitôt répliqué:  » Si Israël nous attaque, nous n’hésiterons pas à frapper Tel-Aviv «  a déclaré un dignitaire de la République islamique d’Iran.

En Israël même, les sondages qui se multiplient depuis des mois montrent une population très divisée sur le sujet, et notamment quant au fait qu’Israël, puisse s’en aller seul « à la bataille », sans l’appui politique et opérationnel des américains. Plusieurs anciens membres hauts-placés de l’appareil de sécurité national estiment qu’il s’agit d’une « pure folie » au regard de l’énormité de la mission, du risque de riposte, et d’embrasement du Proche-Orient et de la péninsule arabo-musulmane. Le dernier en date, n’est pourtant pas réputé pour être une « colombe ». Shaul Mofaz, ancien ministre de la Défense, ex-chef d’état-major, président du parti « Kadima » fondé par Ariel Sharon, a quitté la coalition gouvernementale la semaine dernière alors qu’il occupait le poste de vice-premier Ministre. Mofaz a déclaré encore ce matin sur la radio de l’armée israélienne que toute frappe contre l’Iran serait prématurée et ne garantirait en rien la sécurité de l’état d’Israël et qu’il fallait explorer toutes les autres voies possibles avant d’en arriver à cette extrémité.

L’ECHO DE LA MENACE EN EUROPE.

A Londres, ou vont s’ouvrir les Jeux olympiques d’été 2012,  les services de renseignements britanniques n’écartent pas l’hypothèse qu’une attaque soit lancée alors que les « jeux » aient débuté. Ce qui a amené le Comité Olympique a demander que soit crée une équipe spéciale de diplomates, et d’experts haut de gamme des affaires de sécurité, qui serait appelée à « gérer » d’éventuelles retombées, à garantir dans un climat qui dégénérerait, la sécurité des athlètes, des officiels, des chefs d’états. Spécialement concernés les sportifs israéliens et iraniens. Un QG secret a été mis en place. Des plans d’évacuations établis, des « safe-houses », lieux sécurisés construits pour y mettre à l’abri celles et ceux qui pourraient être  cibles, ou victimes de troubles à l’ordre public. La police anti-émeutes, qui pourrait devoir faire face à de mouvements de protestation de masse, est sur les dents.

Aujourd’hui, le ministre des affaires étrangères de l’Etat Hébreu, Avidgor Liebermann a lancé de nouvelles accusations contre l’Iran, affirmant que toute tentative de transfert d’armes non convetionnelles (chimiques) de la Syrie en guerre vers le Liban, fief du hezbollah, entrainerait une réaction militaire israélienne immédiate. «  C’est une ligne rouge, et un cassus belli clair pour nous «  a déclaré Liebermann. Qui en a profité pour pointer à nouveau l’iran et le Hezbollah, comme étant les commanditaires et acteurs de l’attentat commis en Bulgarie.

Et Liebermann, de conclure, avec ces mots lourss de sens, quant au dossier du nucléaire iranien:  » Arrive un moment  ou les négociations qui n’aboutissent à rien doivent s’achever, et ou il n’est que temps de passer à l’action « .

FH


Recherche sur le blog

Entrez un terme à rechercher :

Abonnez-vous

Entrez votre e-mail :

Délivré par FeedBurner

Suivre sur les réseaux

Suivre sur FaceBook
Suivre sur Twitter
Suivre par RSS

FHnewsTV

Voir l'article de cette vidéo »

À propos de l'auteur

Grand-reporter de guerre et  journaliste d'investigation, multi-médias,  membre de l'association de la presse judiciaire, passionné par les phénomènes terroristes depuis le début de ma carrière. Très souvent sur le terrain, je souhaite partager avec tous les faces parfois moins visible des enquêtes et reportages. J'aime explorer le dessous des cartes de dossiers sensibles. Ce site m'en offre la totale liberté. Vos témoignages, vos informations sont  bienvenus!

Rubriques

Les derniers Tweets

Commentaires

Les derniers commentaires :

  • Dechartres : Que la lumière soit faite – en toute impartialité – sur les véritables raisons du drame.
  • Frédéric HELBERT : N’oubliez pas que la France a elle aussi connu son « héroïne &raq uo; en la matière, Aurélie...
  • Anonymous : C’est le seul héros de l’histoire mais l’on ne parle que du terroriste. ….. Pourquoi n avons nous pas de...
  • MACHLINE Gérrd : Le résultat de campagnes nauséabondes menées par des politiques cyniques afin de détourner le regard des plus malheureux des...
  • raf13 : Bonjour, Je partage votre point de vu, on peut rajouter que les gens vivent leur vie à travers les écrans de tv, internet etc…...

Archives

Méta


©2012 Fréderic HELBERT - Administré sous WordPress - Liberté Web - Mentions légales -  RSS - Haut de page