Frédéric HELBERT, le blog

"Notre rôle n’est pas d’être pour ou contre, il est de porter la plume dans la plaie". Albert Londres


Londres 2012 -Les JO de la Peur, de la menace, de la discorde. Etat des Lieux.

Publié le 22/07/2012 à 20h55 | ,  | Écrire un commentaire.

 FAITES VOS JEUX! RIEN NE VA PLUS

« Les nuage s’accumulent sur Londres, dit un expert du Renseignement occidental. Tous les services spécialisés sont en état d’alerte. Rarement depuis le massacre de 1972 (Il y a 40 ans), et depuis les jeux qui se sont tenus à l’ère de la Guerre froide, il n’y a eu un tel éventail de problèmes techniques, avec l’organisation du dispositif sécuritaire, et de graves défaillances relevées récemment, et ou paroxysme ultime, des douaniers menaçent de faire grève à l’heure de l’ouverture des JO . Avec ensuite, un contexte international qui sent la poudre: Guerre en Syrie, tensions extrêmes entre L’Iran et Israël, Actions militaires de Navires de l’US Navy qui a frappé des embarcations jugées menaçantes, Guerre d’Afghanistan… L’attentat ayant visé en Bulgarie des touristes Israéliens, a ravivé les tensions… Et puis il y a une donne nouvelle, qui bouleverse totalement, l’esprit olympique, ou ce qu’il en resté après l’opération terroriste d’un groupe extrémiste palestinien ayant pris en otage la délégation israélienne au coeur du village olympique de Munich en 72, opération s’étant soldé par un carnage après le l’attaque des services de sécurité. Israël n’a eu de cesse depuis des mois, de demander, qu’une minute de silence soit respectée pour se souvenir quarante ans après, demande rejetées, par les autorités de l’Olympisme, au nom de la « soit-disant neutralité du sport ».

La donne qui change tout

Mais la nouvelle donne est ailleurs. Elle découle pourtant de la situation au Moyen-Orient et dans la péninsule arabo-musulmane. Le Printemps arabe, qui ici ou là a pris des allures d’hiver, a complètement bouleversée le paysage géo-politique, et les JO, ou tout le monde va se retrouver, dans un climat très lourd vont voir arriver à Londres, rien moins que les délégations olympiques:

de Syrie, pays ravagé par la guerre civile.

- du Liban pays anciennement « occupé » par la Syrie, qui y compte un allié de poids, le très menaçant Hezbolla- de Libye ou les groupes armés et clans se battent contre le pouvoir central, -

-D’irak, d’Afghanistan ou la paix n’existe pas.

- Du Pakistan qui reste la matrice du terrorisme islamique international,

- D’Egypte ou les Islamistes ont remporté les élections et durcissent le ton,

- De Tunisie ou sur là encore les salafistes menacent les libertés individuelles, notamment celle des femme.

- Du Yémen ou une révolte à bas bruit se poursuit, et ou al Qaida sévit.

- De Somalie, pays ou chebabs islamiste qui détiennent un otage français et pouvoir régulier sont en guerre.

- Des pays d’Afrique, Mali, Niger, Mauritanie au centre d’un conflit sans merci entre AQMI et ses partisans et autorités officielles. (7 otages fr au Mali)

- D’Israël, en alerte partout. (Frontière avec l’Egypte, avec la Syrie dans le Golan, Menace d’attaquer l’Iran et le hezbollah au Liban)… Info ou intox? Le ministre de la Défense Yeehd barack a déclaré aujourd’hui craindre  une action contre la délégation israélienne.

- Du Qatar et de l’Arabie Séoudite, pays soupçonnés de financer et d’armer les insurgés syriens. de financer frères musulmans et salafistes partout ou ils sont.

- Des USA, de la FRANCE, de la Chine, et de l’URSS qui se confrontent depuis des mois à Ney-York sur le conflit syrien.

Et la liste n’est pas exhaustive.. Tant Le terrain des jeux olympiques apparait plus aujourd’hui comme un terrain de relais de « jeux de guerre » sur le terrain, ou d’affrontements diplomatiques en coulisses.

Dans nombre de ces pays, les comité olympique dépendent directement du pouvoir politique, et les sportifs considérés comme un instrument de propagande. Les « tauliers des comités sont souvent des militaires. Comme en Syrie. Une délégation ou il y aura un staff-sur dimensionné: Plus de cadres que d’athlètes… Autant dire plus de « flics » chargés d’éviter les défections, et tentatives de passage à « l’ouest », qui pourraient tenter des athlètes censés représenter le régime de Bachar el Assad. Pour certains champions, la question est réglée. Ils ont déjà rejoint les rangs de L’ALS, l’armée libre syrienne.

Mais une telle présence et concentration de pays au coeur d’une tourmente internationale sans frontières, réactive la crainte, d’actions terroristes, dans un sens ou un autre, dans un camp ou un autre.Et va faire peser une ambiance de plomb au village olympique…

« N’oubliez-pas dit un magistrat anti-terroriste, qui a travaillé sur ces dossiers que Londres, fut longtemps appelé le « Londonistan » , abritant toutes sortes d’organisations et groupes de propagande, de recrutement, ou opérationnels ». Fut un temps ou lorsque tout était très structuré, les candidats au Jihad trip en Irak ou Afghanistan passaient tous par Londres. Richard Colvin Reid, le « shoe-bomber », l’homme aux chaussures piégées, qui tenta de faire exploser un « Paris-Miami » en plein vol était citoyen anglais. Le réseau qui voulait attaquer à la voiture piégée en 2001 sur ordre de ben Laden, l’ambassade des Etas-Unis à Paris était passé par Londres et y avait ses antennes… La liste des exemples est longe jusqu’au plus terrible d’entre eux: Les attentats de Londres en 2006 (56 morts, 200 blessés) perpétrés par le pire des terrorismes. Un terrorisme endogène. Le réseau n’était pas composé d’hommes venus de loin mais de membres de la communauté pakistanaises, parfaitement endoctrinés, s’auto-activant, et dont la révélation de l’identité a stupéfait jusqu’à leurs plus proches »…

Ces attentats kamikazes, frappes multiples ( sans parade possible si le réseau n’est pas détecté préventivement), paralysant la ville toute entière,  ont été  perpétrés au lendemain de l’annonce par le CIO d’attribuer les Jeux olympiques 2012 à Londres!

Depuis l’arsenal anti-terroriste anglais s’est considérablement durci. Au point que le pays, meilleur allié de Washington par ailleurs, est devenu une « top-cible » pour islamistes de tout crin.  Mais de là à imaginer confesse un membre du MI5 que nous maitrisons tout, il st pas qui n’est pas franchissable. D’autant que l’on peut tout craindre. Jusqu’à une action isolée à la périphérie d’un stade, ou même en plein centre-ville. Rappelez-vous de l’attentat artisanal qui avait tué une femme, et fait une centaine de blessés, atentat commis dans le parc du centenaire D’Atlanta. Les possibilités de frapper dans un vaste périmètre, mais dont les JO serviraint de caisse de résonance, sont multiples, pour ne pas dire infinies.

Et ce d’autant qu’ au rayon sécurité qui devait être un point fort , (et qui fut un des arguments de poids, placé dans la balance à l’heure de la bataille contre Paris), à une semaine de l’ouverture des Jeux, l’affaire tourne au fiasco et tous les clignotant sont au rouge:

Il y a d’abord l’incroyable défaillance de l’entreprise privée G4S, dont on a découvert la semaine dernière, qu’elle était incapable de fournir le nombre de personnels qu’elle s’était engagée à fournir. Résultat; Pour pallier en urgence cette catastrophe, le gouvernement a requis des militaires supplémentaires, déjà mis à contribution, et des civils aussi ayant reçu une journée de formation à la place, là ou il était prévu que ces personnels essentiellement  affectés au contrôle des arrivants par voie aérienne… Le coups de sonde effectués par les autorités, ou des équipes clandestines d’experts de pays étrangers ont montré que le sytème était lent et défaillant. Puisque pour accélerer le mouvement et éviter des embouteillages humains monstres, les contrôleurs mettent moins d’ardeur dans leur job de vérification.

Selon les croisements effectués par le MI5 (service de renseignement intérieurs), MI6,(éxtérieurs), FBI, CIA.. des hommes inscrits sur des listes d’interdiction de vol (en raison de suspicions ou de convictions d’appartenance à des réseaux de la terreur) ont pu pénétrer ces dernières semaines au Royaume-Uni.« 

Dans cette configuration, face à l’ampleur de la tâche, au delà d’équipes d’unités d’élite, accompagnant chaque délégation (le GIGN pour les athlètes tricolores),  des unités militaires de différents pays qui ont des accords-bilatéraux avec la Grand-Bretagne, vont être clandestinement déployées, pour épauler les quelques 14 000 militaires britanniques, et 50 000 agents de sécurité normalement prévus dans le dispositif de surveillance globale. Les USA, et la France en seront. La marine nationale va déployer ses commandos et navires de surveillance. Ce sont des experts des forces spéciales spécialisés dans le contre-terrorisme maritime, et la capacité de monter des opérations de libérations en force en cas de prise d’otages.

Car le danger peut venir de partout, même de l’eau ou se dérouleront les épreuves de voie, un danger protéiforme, et qui ne serait pas uniquement le fait d’un ou de plusieurs groupes structurés prévient un homme des services français. Regardez Merah, regardez le terroriste qui a frappé en Bulgarie. Leur arme essentielle était la détermination farouche. Pensez à tos ceux qui s’auto-entrainent, s’auto-façonnent, s’auto-activent, grâce à Internet, sans compter les dérangés de service, ou encore ceux qui pourraient voulior détourner l’attention de ce qui se passe à Damas, ou « punir l’Occident pour son soutien aux rebelles et ses demandes réitérées du départ de Bachar.  Ajoutez une zone immense, plusieurs lieux de concentrations massives, des périmètres gorgés de stades, de monuments exceptionnels, des embouteillages monstres, et vous aurez en terme de menace(s), un risque qui dans le contexte international actuel, atteint un niveau sans précédent »

Frédéric Helbert.

A suivre: ces délégations qui viennent de pays en guerre ou en totale mutation…


Recherche sur le blog

Entrez un terme à rechercher :

Abonnez-vous

Entrez votre e-mail :

Délivré par FeedBurner

Suivre sur les réseaux

Suivre sur FaceBook
Suivre sur Twitter
Suivre par RSS

FHnewsTV

Voir l'article de cette vidéo »

À propos de l'auteur

Grand-reporter de guerre et  journaliste d'investigation, multi-médias,  membre de l'association de la presse judiciaire, passionné par les phénomènes terroristes depuis le début de ma carrière. Très souvent sur le terrain, je souhaite partager avec tous les faces parfois moins visible des enquêtes et reportages. J'aime explorer le dessous des cartes de dossiers sensibles. Ce site m'en offre la totale liberté. Vos témoignages, vos informations sont  bienvenus!

Rubriques

Les derniers Tweets

Commentaires

Les derniers commentaires :

  • loustic : Merci pour votre travail précis, dénué de sensationnalisme inutile, vous êtes une référence, continuez de nous informer merci
  • titof : pourquoi attendre , si nous avions détournés une tel somme nous serions déjà en prison depuis longtemps . Pauvre France si elle était...
  • CPB33 : Et rien sur macron ??? Etonnant non ?
  • Dechartres : Que la lumière soit faite – en toute impartialité – sur les véritables raisons du drame.
  • Frédéric HELBERT : N’oubliez pas que la France a elle aussi connu son « héroïne &raq uo; en la matière, Aurélie...

Archives

Méta


©2012 Fréderic HELBERT - Administré sous WordPress - Liberté Web - Mentions légales -  RSS - Haut de page