Frédéric HELBERT, le blog

"Notre rôle n’est pas d’être pour ou contre, il est de porter la plume dans la plaie". Albert Londres


L’énigme de l’assassinat de Patricia Bouchon résolue? scepticisme… Flash-back pour mémoire.

Publié le 02/07/2012 à 05h36 |  | Écrire un commentaire.

Publié par
Frédéric Helbert

Joggeuse Bouloc disparue. Mars 2011. Info exclusive FH: le corps de Patricia Bouchon retrouvé et identifié.

29/03/2011 à 22h56 – mis à jour le 30/03/2011 à 01h54 | 7729 vues | 2 réactions

-EXCLUSIF-

Le corps de Patricia Bouchon, la joggeuse qui avait disparue le 14 février dernier, à Bouloc en Haute-Garonne a été retrouvée en début de soirée le mardi 29 mars, par un chasseur qui a immédiatement alerté la gendarmerie.
Les hommes de la section de recherche de Toulouse, qui dirigent l’enquête, se sont rendus aussitôt sur les lieux, et y sont parvenus aux environs de 20 heures. Le cadavre retrouvé en état de décomposition, gisait dans un trou d’eau dans une zone forrestière près du village de Villematiers, situé à 10km de l’endroit d’ou Patricia Bouchon était parti faire son jogging. Le corps a été formellement identifié par les gendarmes travaillant sur le dossier gräce aux vêtements et chaussures de sport que la victime portait le matin de sa disparition. « Par ailleurs confie un de ceux qui a vu le corps, sa morphologie correspondait à celui de Patricia Bouchon.
La famille de la victime a été prévenue. Le Ministère de l’Intérieur a été alerté.
Sur le terrain, Les gendarmes ont  » gelé, la scène ». (Ils l’ont soigneusement préservé et protégé et interdite d’accès) jusqu’au levez-du-jour.;  » Pour que les premières constatations soient faites dans de bonnes conditions de visibilité et dans les formes« , dit un enquêteur. Les hommes de l’IRCGN, l’institut de recherches de la gendarmerie nationale experts en police scientifique ont envoyé une équipe de leur base de Rosny-sous-bois, afin qu’elle puisse procéder des mercredi aux examens poussés pour établir une identification officielle notamment et tenter de déterminer les causes de la mort. Cette équipe sera sur les lieux de la découverte du cadavre, à pied d’oeuvre, mercredi matin.

Dans cette affaire l’hypothèse d’une agression criminelle a toujours été privilégiée. Patricia Bouchon avait quitté son domicile à 4h30, le 14 février, pour aller courir comme elle le faisait quotidiennement. Puis elle a disparu. Les gendarmes ont par la suite retrouvé un « chouchou », des boucles d’oreilles et un piercing arraché, ce qui laisse à penser qu’elle a été victime d’une très violente agression. Des traces importantes de sang appartenant à Patricia Bouchon avaient été également retrouvées sur le chemin emprunté par la joggeuse.

L’enquête n’a pas permis de trouver qui pouvait être l’auteur de l’agression. 2 hommes ont été placés en garde à vue puis mis hors de cause. Ils appartenaient à un groupe de suspects éventuels, des hommes habitant ou ayant été vu dans la région et ayant déjà eu affaire à la justice. Mais aucune charge n’a été retenue contre eux, et les gendarmes n’ont pas trouvé depuis le moindre indice.

« L’examen du corps de Patricia Bouchon, du lieu ou elle a été retrouvée, les constats de médecine, ont permis de déterminer que la jeune femme avait été frappée à la tête, puis étranglée.

Si le Procureur de la République se refuse à toute confirmation officielle, les enquêteurs n’ont aucun doute: Le cadavre retrouvé par un chasseur en fin d’après-midi, début de soirée, est bien, sans aucun doute, celui de Patricia Bouchon. Mais pas de coupable en vue.

La victime avait 49 ans. Elle était mère de famille et travaillait dans un cabinet d’avocats.
L’énigme de l’agression ayant conduit à sa mort, et un mois et demi plus tard à à la découverte de son corps, reste pour l’heure entière.

Frederic Helbert.


Recherche sur le blog

Entrez un terme à rechercher :

Abonnez-vous

Entrez votre e-mail :

Délivré par FeedBurner

Suivre sur les réseaux

Suivre sur FaceBook
Suivre sur Twitter
Suivre par RSS

FHnewsTV

Voir l'article de cette vidéo »

À propos de l'auteur

Grand-reporter de guerre et  journaliste d'investigation, multi-médias,  membre de l'association de la presse judiciaire, passionné par les phénomènes terroristes depuis le début de ma carrière. Très souvent sur le terrain, je souhaite partager avec tous les faces parfois moins visible des enquêtes et reportages. J'aime explorer le dessous des cartes de dossiers sensibles. Ce site m'en offre la totale liberté. Vos témoignages, vos informations sont  bienvenus!

Rubriques

Les derniers Tweets

Commentaires

Les derniers commentaires :

  • Dechartres : Que la lumière soit faite – en toute impartialité – sur les véritables raisons du drame.
  • Frédéric HELBERT : N’oubliez pas que la France a elle aussi connu son « héroïne &raq uo; en la matière, Aurélie...
  • Anonymous : C’est le seul héros de l’histoire mais l’on ne parle que du terroriste. ….. Pourquoi n avons nous pas de...
  • MACHLINE Gérrd : Le résultat de campagnes nauséabondes menées par des politiques cyniques afin de détourner le regard des plus malheureux des...
  • raf13 : Bonjour, Je partage votre point de vu, on peut rajouter que les gens vivent leur vie à travers les écrans de tv, internet etc…...

Archives

Méta


©2012 Fréderic HELBERT - Administré sous WordPress - Liberté Web - Mentions légales -  RSS - Haut de page